Lettre ouverte aux entreprises

 

Au cours de ma carrière, j’ai géré plusieurs équipes, ainsi que plusieurs projets, en toute autonomie. J’ai crée ma société de formation pour développer les différents sujets qui vous sont présentés sur mon site www.jlgformation.fr.

Mes recherches, ainsi que mes compétences m’ont servi à corriger les stratégies inefficaces et les problèmes que peuvent rencontrer les entreprises sur le terrain.

«La remise en question» : il n’y a pas de honte à faire un bilan sur son activité et faire appel à des professionnels. Cela ne sera pas considérer comme un signe de faiblesse mais bien au contraire comme une lucidité de votre part.

Notre rôle à nous formateurs et conseillers en entreprise est de vous prémunir et de vous soutenir dans cette démarche.

Avoir un œil nouveau et averti ne peut être que bienfaiteur et salvateur pour vous.

  • Êtes-vous bien dans la tendance du marché ? De façon à favoriser votre implantation, je vous recommande de prendre connaissance des différentes structures qui seront susceptibles d’influer sur le développement de votre entreprise

Pour ce faire, vous devrez commencer par établir votre zone de chalandise (aire géographique dans laquelle se trouveront vos clients potentiels) qui vous permettra de délimiter votre environnement

  • La concurrence directe.
  1. Le positionnement
  2. La politique tarifaire
  3. Le taux de fréquentation.
  4. Les services sont ils en adéquation avec vos produits ?
  • La concurrence indirecte
  1. Des sites d’annonces entre particuliers (comme par exemple “ le bon coin “) etc.
  2. Les plateformes internet de location temporaire ou à longue durée « se loger » etc.
  3. Les auberges.
  4. Les campings.

Vous devrez établir un répertoire où vous consignerez tous vos concurrents de manière à mesurer l’intensité concurrentielle exercée au sein de votre zone de chalandise.

Le nombre de concurrents que vous réussirez à répertorier vous permettra de déterminer l’importance de l’offre et de la demande. Il sera essentiel de vous différencier en proposant des prestations de qualité irréprochable dans le but de conquérir un maximum de clients et de les fidéliser.

  • L’étude de terrain

Afin de réaliser cette analyse vous devrez vous rendre sur le terrain dans le but de rencontrer vos futurs clients et de les interroger sur les attentes qu’ils ont par rapport à votre hôtel-restaurant. Les prospects que vous allez interroger devront représenter au mieux la population présente au sein de votre zone d’activité. Chaque réponse, remarque ou opinion qu’ils sauront vous apporter sera intéressante à exploiter afin de proposer un concept répondant au mieux à leur demande. C’est pourquoi nous vous proposons des questions qui peuvent apparaître dans votre enquête

  1. Quels types de services peuvent attendre votre clientèle ?
  2. Quel montant est-elle prête à consacrer à une nuit dans un hôtel-restaurant ?
  3. A quelle fréquence se rend-elle dans un hôtel restaurant ?
  4. Sur quel créneau horaire se rend-elle dans un hôtel-restaurant (matin, midi, soir) ?
  5. Souhaite-t-elle être conseillée dans son choix ?
  • Sans oublier le Recrutement
  1. Des coûts de recrutement et d’intégration doublés
  2. Une baisse de motivation et de productivité au sein de l’organisation
  3. La dégradation des relations entre managers et recruteurs
  4. Une importante perte de temps 

Et enfin :

Pour que votre analyse démographique se déroule au mieux, elle devra s’appuyer sur un questionnaire. Renseignez vous, des logiciels existent pour cela et ils vous permettront de vous épauler et de vous aider dans votre démarche.

Mais rien ne vaut votre implication personnelle sur le terrain, vous aurez un ressenti personnel de vos prospects en leur posant des questions ouvertes comme : comment imagineraient-ils l’hôtel-restaurant idéal ?

A l’aide des questions en rapport avec votre concept, vous pourrez établir une nouvelle approche et revoir l’image de votre entreprise ainsi que le profil type du client qui se rendra dans votre établissement grâce aux questions traitant de l’âge, du sexe, de la catégorie socioprofessionnelle, etc.

Mais sachez que vous êtes à la tête de votre entreprise et que celle-ci vous absorbe et vous accapare énormément alors encore une fois, faites appel à de réels professionnels qui ont déjà exercé dans le domaine de l’Hôtellerie-Restauration et qui connaissent fort bien la région sur plan économique, touristique, et des relations humaines.

Je ne suis pas partisan de laisser seules sans aucun suivi les entreprises, ce n’est point ma vision, ma conception de la formation et de l’audit.

Nous sommes là pour être partenaire, collaborateur, vous soutenir, si l’on considère la formation comme un tiroir caisse alors nous ne sommes pas dignes de cette profession